A+ A A-

Gestion de la couleur (I)

1ère partie : Les espaces de travail

Par Volker Gilbert {nomultithumb}


Introduction
Espaces dédiés à la reproduction à l'écran
Comparaison entre les espaces sRGB, plus petit , et Adobe RGB 1998
Espaces de travail pour le prépresse
Espaces de Travail de taille supérieure
Conclusion


Introduction

La Gestion des Couleurs à l'aide des profils ICC migre de plus en plus vers le centre des préoccupations des photographes. Malgré des résistances historiques de certains professionnels il existent de plus en plus de photographes qui adoptent les principes de la gestion des couleurs. Dans le passé la situation était clair et simple. Le photographe faisait sa prise de vue, développait ses photos et apportait les originaux chez un photograveur qui lui s'occupait du scan et de la préparation du fichier pour l'impression. Le photograveur maîtrisait la situation grâce à une calibration de sa chaîne couleur pour sortir un fichier correspondant au maximum à l'original. Il gérait les couleurs en boucle fermée. Le scanner était étalonné et la création de tables spécifiques permettait d'effectuer une conversion vers le CMJN. Ensuite on effectuait une correction du moniteur pour correspondre à la sortie. Aujourd'hui la situation est bien différente : Les fichiers proviennent des sources différentes ( Scanners, Appareils Photo Numériques, CD Photos etc.. ) qui possèdent tous leur propres caractéristiques impossibles à gérer dans une chaîne à boucle fermée. Il fallait trouver un système pour interpréter les couleurs , quel que soit le périphérique utilisé ( Acquisition ou Reproduction ). Ce système , mis au point par l'ICC ( International Color Consortium ), une association des acteurs du monde de l'image numérique (AGFA, Apple, Microsoft, Heidelberg et autres ), permet de transférer des images tout en conservant la précision de la reproduction des couleurs. On distingue les profils RVB ( Rouge-Vert-Bleu ), utilisés pour l'acquisition et visualisation et les profils CMJN ( Cyan-Magenta-Jaune-Noir ), utilisés pour l'impression offset. Parmi les profils il existent ceux qui sont associés à un périphérique et une utilisation précise ( Profils de Scanner, Imprimantes et Appareils Photo Numériques ) et ceux qui sont par définition pas liés à un périphérique ( Les Espaces de Travail ). Le choix de l'espace de travail est très important et dépend de l'utilisation finale de vos images.

Espaces dédiés à la reproduction à l'écran

Un bon exemple est l'éspace sRVB, adopté par Microsoft comme espace de travail par défaut sur les PC. Le sRVB est le plus souvent utilisé pour la visualisation des images Web dans les navigateurs et par des appareils numériques bas et moyenne gamme. Les couleurs Cyan et Jaune saturées sont à l'exterieur de l'espace couleurs ( hors gamut ), ce qui peut poser des problèmes en impression jet d'encre et offset. Le seul avantage du sRGb est son universalité : Une image sRGB peut être visionné correctement sur la plupart des écrans même sans gestion des couleurs. Pour un travail sérieux il faut opter pour un espace compatible avec le prépresse.

Comparaison entre les espaces sRGB, plus petit , et Adobe RGB 1998

L'espace Apple RGB, un espace assez vieux correspond au standard d'un écran Apple 13" avec un gamma de 1,8. Il est aujourd'hui pratiquement plus utilisé et trop petit pour l'impression.

Color Match RGB est un autre espace de travail qui repose sur l'affichage des moniteurs, cette fois-ci sur celui des Radius Pressview. Il dispose d'un Gamma de 1,8 donc plus approprié pour Macintosh . Comme il est plus restreint qu'un espace écran moderne, c'est pas très intéressant de l'utiliser.

Espaces de travail pour le prépresse

Ici on trouve enfin des espaces aptes à couvrir toutes les couleurs reproduites par une imprimante mais pas trop grandes pour compromettre le jugement des couleurs à l'écran. Ces espaces sont agrandis vers le Jaune et Cyan mais ne souffrent pas d'un décalage trop important par rapport aux espacesécran ci-dessus. L'espace Adobe RGB 1998 est actuellement le plus populaire. Il a été introduit par Adobe et est devenu l'espace privilégié pour les fichiers destinés à être converti vers le CMJN. Adobe RGB dispose d'un Gamma de 2.2 et d'un point blanc D65 ( 6500K ).

La comparaison de l'espace Adobe RGB 1998 et de Euroscale Coated, un espace d'impression CMJN pour du papier brillant. Euroscale Coated se loge convenablement à l'intérieur de l'espace Adobe 1998. Ce dernier pose donc aucun problème particulier pour a conversion vers ce profil CMJN.

L'espace ECI-RGB, proposé par la European Color Initiative, est un peu plus vaste que Adobe RGB 1998, surtout dans les Jaunes et Rouges.

Bruce RGB est un autre espace polpulaire surtout dans les US, concocté par Bruce Fraser, spécialiste reconnu de la gestion des couleurs. Bruce RGB est le plus proche de sRGB, seulement un peu plus grand mais d'un type similaire.

Espaces de Travail de taille supérieure

Ces espaces sont, comme l'énorme Kodak Prophoto RGB ou le Wide Gamut RGBdes éspaces à la base conçu pour le travail à partir des films photographiques. Ils contiennent des couleurs qui sont très rares, même dans la nature. C'est déconseillé d'utiliser ces espaces en 8 Bits . Les 256 niveaux sont arrangés dans un espace énorme et l'impression ultérieure souffre d'une perte de niveaux de presque 50%. On risque donc de produire des "cassures de ton" dans les dégradés. Pour le scan en 16 bits/couche il est néanmoins parfois intéressant d'utiliser un de ces espaces et de passer en Adobe RGB 1998 au moment du passage en 8 bits....

L'espace colorimétrique énorme Wide Gamut RGB

 

Réglages pour l'éspace de travail RVB / Exemples :

Kodak Photodesk

Adobe Photoshop CS

Phase One C1 Pro

Nikon Capture 4

Conclusion

Le choix d'un espace de travail ne peut être qu'un bon compromis entre affichage et impression. Les espaces prévus pour le pré-presse, ECI-RGB, Bruce RGB et Adobe RGB livrent tous les trois la souplesse requise pour bien convertir sans trop de perte. Le choix de l'éspace de travail reste après tout une question de goût personnel mais Adobe RGB reste finalement le plus universel.

En savoir plus sur l'auteur de cet article

Photophiles remercie Volker Gilbert, auteur de cet article. Volker Gilbert a travaillé pendant quelques années comme photographe professionnel dans les domaines de la mode, du portrait et des photos de voyage. Il est actuellement spécialiste photo numérique dans un grand magasin photo professionnel, et travaille à la rédaction d'un ouvrage sur la Gestion des Couleurs qui devrait voir le jour prochainement. Retrouvez ses images, articles, cours et tutoriaux sur sont site http://www.volkergilbertphoto.com.

Développer ses fichiers raw - Volker GilbertDévelopper ses fichiers RAW
Par Volker Gilbert
Ce premier livre entièrement dédié au format RAW est loin d’être un simple manuel technique des logiciels de conversion les plus répandus (Camera Raw, Capture One, Bibble, Canon DPP, Nikon Capture). En traitant notamment de notions indispensables pour maîtriser la prise de vue, de gestion des couleurs et du traitement des images, il a avant tout pour ambition d’apporter des solutions efficaces aux problématiques des photographes professionnels ou amateurs soucieux de la qualité de leurs photos.
Quand et pourquoi faut-il travailler au format RAW ? Peut-on parler de « négatif numérique » ? Quels sont les traitements à effectuer sur les fichiers RAW au préalable à la conversion ? Quelles retouches faut-il au contraire réserver au post-traitement sous Photoshop ? À travers de nombreuses études de cas concrètes, très illustrées et détaillées pas à
pas, cet ouvrage vous accompagnera à la découverte de techniques et de savoir-faire indispensables pour améliorer la qualité et le rendu de vos images.
Au sommaire
*Comprendre le format RAW.* Pourquoi choisir le RAW ? · Implications sur votre manière de travailler · Pérennité des formats bruts *Bien choisir son logiciel de conversion. *Les critères de choix · Camera Raw · Bibble · Capture One · Canon DPP · DxO Optics Pro · Nikon Capture · Raw Shooter · UFRaw · L’avenir du traitement RAW *La prise de vue au format RAW. *La
sensibilité ISO · L’exposition · La balance des blancs *Soignez vos couleurs.* Les espaces couleur · Les espaces de travail · Étalonner votre système *Au Travail !* Ajuster la balance des blancs avec Camera Raw, avec DPP · Ajuster l’exposition avec Camera Raw, avec Capture One · Afficher vos couleurs avec Camera Raw, avec Capture One, avec Photoshop · Optimiser luminosité et contraste avec Camera Raw, avec Bibble, avec Photoshop · Recadrer et redresser vos images avec Camera Raw, avec RSP · Éliminer le vignetage avec Camera Raw, avec DxO · Éliminer la distorsion optique avec Bibble, avec DxO, avec Photoshop · Corriger l’aberration chromatique avec Camera Raw, avec Bibble, avec Photoshop · Modifier le nombre de pixels avec Camera Raw, avec RSP, avec Photoshop · Passer en noir et blanc avec Camera Raw, avec Capture One, avec Photoshop ·
Réduire le bruit avec Camera Raw, avec Nikon Capture, avec Photoshop · Quand faut-il accentuer ? · L’accentuation avec Photoshop *Bridge et Camera Raw. *Lancer Bridge · Interaction avec Camera Raw · iView Media Pro *Scripts et commandes d’automatisation.*

Code éditeur : G11784
ISBN : 2-212-11784-1
Prix : 36 euros
Conception couverture : Nord Compo – Photos de couverture : Volker Gilbert

En savoir plus sur ce document

Merci de n'utiliser ce document qu'à des fins personnelles. Pour toute autre utilisation, merci de contacter l'auteur sur son site Internet www.volkergilbertphoto.com