fb logo twitter logo  instagram logo ytb logo

A+ A A-

Créer son livre photo ? La bonne méthode par Photophiles

Photo Engin Akyurt - Pixabay

C’est décidé, vous allez faire un livre photo avec vos images pour le mettre en bonne place dans votre bibliothèque ou l’offrir à vos proches ? Sachez que c’est une démarche certes enthousiasmante et valorisante mais gourmande en temps. Profitez de nos conseils pour vous organiser au mieux et réaliser votre futur chef-d’œuvre avec rapidité et efficacité.

1er conseil : définir une date butoir

L’anniversaire de votre maman, la fête des grand-mères ou les fêtes de fin d’année approchent ? Fixez-vous une date limite pour la finalisation de votre livre photo, de façon à pouvoir l’imprimer à temps pour l’un ou l’autre de ces évènements. Cela vous motivera tout au long des étapes de la réalisation et évitera que votre projet n’avorte pour de mauvaises raisons (je n’ai pas assez de temps, je ne sais pas quelles photos choisir, de toute façon c’est trop cher, etc.).

2ème conseil : raconter une histoire

Un livre photo, comme un livre tout court, doit raconter une histoire – même sans texte. C’est à vous de définir l’histoire et comment vous souhaitez la livrer au travers de votre création. Imaginons que vous souhaitiez créer un livre photo sur votre dernier voyage en Australie. Vous pouvez bien sûr le faire de manière chronologique, mais vous pouvez aussi aborder ce même thème sous un angle différent, en catégorisant vos images : les plus beaux sites visités, la faune et la flore, les plus belles rencontres, etc.

3ème conseil : sélectionner les photographies

Le numérique aidant, vous disposez d’un giga-octet de photos susceptibles d’alimenter votre livre photo ? Il va vous falloir effectuer un tri drastique dans ce corpus d’images. Avoir défini en amont une histoire et un angle va considérablement vous faire gagner du temps dans cette sélection de vos images. Choisissez les images les plus représentatives de ce dont vous voulez parler. Éliminez impitoyablement les images qui présentent des problèmes techniques (floues, sous-exposées, surexposées, etc.). Évitez les doublons : certes vos photographies des monolithes du parc national Uluru-Kata Tjuta sont superbes mais rien de plus lassant dans un livre qu’une dizaine de photographies sur le même sujet.

4ème conseil : ajouter du texte

Si vous ne vous sentez pas l’âme d’un romancier, inutile de vous compliquer la vie. A minima, indiquez par exemple les lieux de prises de vue. Pour un livre photo de voyage, vous pouvez aussi ajouter une carte de votre itinéraire. Pour un album photo de famille, un arbre généalogique complètera agréablement l’ouvrage.

5ème conseil : ne pas économiser sur la qualité d’impression

La plupart des sites d’impression de livre photo vous proposent différentes options pour votre livre : mise en page, taille, papier, reliure, couverture, etc. Soyez conscient que la qualité du papier et de l’impression est essentielle à la mise en valeur de vos photographies. Si le coût est trop élevé, mieux vaut – à notre avis – réduire le nombre de pages de l’ouvrage et faire le choix d’une qualité supérieure sur ces paramètres pour obtenir un livre que vous et vos proches aurez plaisir à feuilleter souvent. Le type de reliure est également important, pouvoir ouvrir un livre photo « à plat » est plus agréable pour la bonne visualisation des images, en particulier si vous envisagez de placer des images à cheval sur deux pages.

Dernier conseil :

Faites imprimer un premier exemplaire de votre livre pour vérifier que l’ouvrage final correspond en tous points à vos attentes. Ensuite, commandez le nombre d’exemplaires souhaités en incluant toutes les personnes à qui vous souhaitez l’offrir et en comptant si possible 2 ou 3 livres supplémentaires pour le cas où.

Et si l’expérience vous a plu, anticipez vos futurs livres photo en réalisant des prises de vue spécifiques lors de vos prochains voyages mais aussi en conservant des éléments qui pourront agrémenter l’ouvrage : tickets de transport, billets d’entrée dans les musées, flyers d’évènements, etc. Cela n’en donnera que plus de valeur à votre création !